Image default
Environnement

La gestion des effluents doit être prise au sérieux

On a tous l’image de la campagne où les tas de bottes de pailles gigantesques côtoient les tas de fumier, et où les coqs et les poules se promènent librement au grand air, tout comme les canards. On imagine que la vie est douce, là-bas, et que ces animaux que l’on ne voit jamais mais que l’on aime déguster sont d’adorables compagnons. Or s’il reste encore des endroits, au cœur de nos régions, où cela existe pour de bon, dans la majeure partie des cas, il s’agit tout de même une image d’Epinal du monde rural. Les entreprises agricoles comme les élevages sont avant tout des sociétés qui produisent, et qui doivent respecter un certain nombre de dispositions légales, en particulier pour ce qui concerne les effluents animaux.

Mieux gérer les effluents est possible

Si mignons et champêtres que soient les animaux, ils requièrent une grande attention : il faut les nourrir convenablement, en particulier ceux qui pondent et ceux qui nous fourniront de la viande. Il est aussi crucial de veiller à ce que des maladies ne les déciment pas, comme ça a malheureusement été le cas parfois ces dernières années. De plus il est important de s’occuper de leurs déjections. Or si l’on utilise une pompe à lisier électrique et que les effluents aspirés sont ensuite placés dans des conteneurs dans lesquels ils sont traités, ce problème majeur des élevages n’en est plus un et l’entreprise peut sereinement mener ses activités.

La problématique environnementale

Une entreprise du secteur agricole est une société dont l’activité est directement liée à la nature, à la terre, aux végétaux qui y poussent. Quand on parle d’environnement, là, on est au cœur du sujet. Un élevage a besoin d’eau, de ressources alimentaires parce qu’il s’agit de gérer au quotidien des êtres vivants. Ceux-ci, on le sait bien, vivent bien mieux dans un environnement naturel, celui d’où les a prélevés pour les domestiquer. Il est donc important de respecter cet environnement, et le traitement des effluents participe grandement à cela, au même titre que le choix des engrais pour les cultures céréalières.

Related posts

Avantages de l’élagage en période hivernale

Tamby

On personnalise ses vêtements en coton biologique

Journal

Cartouche d’encre recyclée : quand la technologie se met au service de l’écologie

Journal

Trois astuces pour un élagage réussi

Tamby

Règlements sur les travaux d’élagage

Tamby

Que valent réellement les brosses à dents en bambou ?

Claude