Image default
Environnement

Trois astuces pour un élagage réussi

Avez-vous de grands et robustes arbres dans votre propriété ? Vous voulez alors vous lancer dans la coupe de leurs branches. Seulement, n’étant pas un élagueur professionnel, vous hésitez sur la manière d’y procéder, le moment propice et les règlementations en vigueur. Sachez que l’élagage est une opération délicate. Dans certains cas, elle devient même obligatoire. Ainsi, pour connaître les détails et pour réussir son élagage, voici quelques conseils.

Choisir le bon moment pour élaguer

L’élagage ne peut être fait n’importe quand. Il faut considérer divers paramètres, en l’occurrence ceux en rapport avec le développement et de l’âge de l’arbre à élaguer. Ainsi, si votre arbre a plus de dix ans, l’élagage doit se faire tous les deux ans. En dessous de cet âge, vous devez y procéder chaque année. En effet, le fait d’enlever les mauvaises branches permet de faire pousser les nouvelles. Pour  un arbre âgé de 20 ans, l’opération est ramenée tous les 4 ou 5 ans.

En ce qui concerne la période, sachez qu’elle dépend du type de végétaux à élaguer. Par exemple, il existe des arbres qui ne supportent pas la coupe de branche durant le froid hivernal. Ils ne survivront pas. Par contre, d’autres types résistent très bien. De même, il est déconseillé d’y procéder en printemps car en général, c’est la saison de la montée de sève. Les branches jouent donc des rôles importants. En tout état de cause, le moment idéal pour élaguer est l’automne ou la fin de l’été. En cas de doutes, vous ferez mieux d’appeler un élagueur professionnel qui saura vous orienter dans vos travaux et vous indiquer le bon moment.

Recourir aux services d’un professionnel

Les travaux d’élagage sont une opération complexe. Ils requièrent à la fois un savoir-faire particulier et des matériels adéquats. Pour des raisons sécuritaires, ne vous y aventurez pas seul. La chute de hauteur peut être dangereuse, voire même fatale. De plus, si vous ne maitrisez pas les techniques de l’élagage, vous pouvez causer des dégâts irréversibles sur les arbres. C’est pour ces raisons qu’il est recommandé de faire appel à professionnel comme cet élagueur dans le 31. Mais, faites attention, il existe des imposteurs qui ne vous causeront en plus que des ennuis.

Ainsi, il faut contacter des entreprises régulièrement enregistrées et qui possèdent une assurance en responsabilité civile. Pour plus de garantie, n’hésitez surtout pas à leur demander des exemples de travaux qu’ils ont achevés.

Enfin, n’oubliez pas de comparer les devis. Mais avant cela, ayez bien à l’esprit le résultat que vous attendiez. En fait, le prix  va dépendre des travaux à entreprendre.

Connaitre la législation

Les travaux d’élagage sont bien encadrés par la loi. Certes, les arbres occupent une place importante dans la protection de l’environnement et donnent une meilleure esthétique pour la région. Cependant, ils ne doivent, en aucune manière, devenir des dangers pour les propriétaires, voisins, usagers et infrastructures. C’est pourquoi, élaguer un arbre devient obligatoire dès lors que celui présente un risque, un danger potentiel pour la sécurité.

En outre, il importe de préciser que lorsque les branches de l’arbre dépassent dans la propriété du voisin, le propriétaire de l’arbre doit les couper. Et pour un arbre qui mesure plus de deux mètres, il faut respecter une distance minimale de deux mètres depuis la limite du fonds du voisin.

Related posts

Que faut-il savoir sur l’étêtage d’un arbre ?

Tamby

La gestion des effluents doit être prise au sérieux

Journal

On personnalise ses vêtements en coton biologique

Journal

Conseils et astuces pour bien réussir l’élagage d’un tilleul

Tamby

Cartouche d’encre recyclée : quand la technologie se met au service de l’écologie

Journal