Image default
Emploi et Enseignement

Ce qu’il faut savoir sur le métier d’un menuisier aluminium

Si vous vous posez la question : qui s’occupe des volets roulants et des stores ? Et bien vous devez savoir que le titre professionnel de technicien en menuiserie aluminium,verre et matériaux de synthèse a été ajouté très récemment dans le répertoire national de certification professionnelle.

En effet, il s’agit d’un poste niveau IV qui classe l’ouvrier parmi les Techniciens Professionnels du second œuvre en bâtiment et qui lui permet de choisir entre plusieurs options, soit : option production, option chantier, option miroiterie ou encore option poseur. Pour apporter plus d’informations à ce sujet, vous êtes invités à poursuivre la lecture de ce petit dossier.

Comment devenir un menuisier aluminium ?

Pour devenir un menuisier aluminium, il faut décrocher au moins l’un des diplômes suivants : un BEP Techniques des métaux, du verre et des matériaux de synthèse du bâtiment, un CAP Constructeur d’ouvrages du bâtiment en aluminium, verre et matériaux de synthèse, un CAP Serrurier-métallier ou encore un BAC Professionnel Aluminium, verre et matériaux de synthèse.

Puis, ce genre de menuisier peut aussi réaliser des stages qualifiants auprès d’un organisme spécialisé comme l’AFPA pendant quelques mois pour apprendre l’ensemble des savoir-faire utiles en la matière.

Sinon, il peut également accéder à une fonction d’étude ou d’établissement de devis pour multiplier ses chances d’obtenir des promotions professionnelles. Et pour renforcer ses compétences, il doit s’intéresser aux stages constructeurs, participer à des conférences lors des salons techniques ou lire attentivement les revues professionnelles.

Par ailleurs, quelques qualités particulières sont requises pour être un bon menuisier aluminium, dont : une grande capacité d’autonomie, un sens de la gestion, une bonne habilité manuelle, un sérieux et un professionnalisme.

Les principales missions d’un artisan volets roulants et stores métalliques

En tant que menuisier, le menuisier aluminium fabrique, découpe et assemble en atelier les portes, les fenêtres, les gardes corps, les rampes, les escaliers et les cloisons. Il les réalise à partir des plans et des relevés sur place qui ont été établis par les technico-commerciaux des bureaux d’études ou des agences de décoration à l’aide d’un logiciel DAO ou CAO.

Il est également possible de rencontrer le menuisier aluminium dans les chantiers lorsqu’il est en charge du montage et de la pose des produits préfabriqués, c’est-à-dire des clôtures, des portails, des volets roulants, des stores, des rideaux métalliques, des grilles et des volets battants.

En parlant de volets roulants, de nombreuses raisons incitent les constructeurs à opter pour ces produits. Tout d’abord, ils sont très appréciés car ils sont très pratiques, durables et faciles à entretenir. Ensuite, ils constituent de meilleures isolations des bruits et de la lumière. En général, un volet roulant est composé d’un tablier et de plusieurs lamelles en aluminium ou en PVC. Celui-ci peut être fixé sur n’importe quel type de bâtiment et il est aussi très facile de l’utiliser.

Quant aux rideaux métalliques ou aux stores, ils sont surtout utiliser pour protéger les commerces, les restaurants et les locaux industriels. Ce sont des meilleurs produits anti-effractions. La plupart des rideaux métalliques sont dotés d’un petit moteur électrique et ils sont souvent accompagnés par un système de verrouillage, une alarme et des clés.

Certains modèles de volets métalliques disposent aussi d’un interrupteur et d’une télécommande. Et bien évidemment, il est très important de faire appel à un menuisier aluminium, ou plus précisément à un artisan ou installateur de volets roulants et de stores métalliques sur le site terminauxalternatifs.fr, pour les installer ou pour les dépanner.

Comment un ouvrier poseur installe-t-il les volets roulants ?

La pose d’un volet roulant sur un bâtiment en cours de construction et celle sur un bâtiment en cours de rénovation ne sont pas identiques. Dans le premier cas, le menuisier aluminium installe le mécanisme et le store dans l’espace prévu à cet effet, notamment dans un coffre intégré à la construction appelé coffre maçonné ou dans le linteau de la fenêtre à l’extérieur.

En revanche, dans le second cas, il n’y a pas de coffre intégré à la construction, donc l’artisan est obligé d’utiliser un volet roulant qui est composé d’un store, d’un mécanisme d’enroulement, d’un coffre de masquage et éventuellement d’un moteur s’il s’agit d’un modèle électrique. Ainsi, il va poser le volet dans la partie extérieure de la fenêtre, soit sous le linteau, soit en façade. Ce qui va donc donner des résultats isolants et non encombrants, mais avec un coffre bien visible.

A titre d’information, la pose ou le démontage d’un volet roulant ne peut être effectués qu’avec une autorisation spéciale. Par conséquent, il ne faut pas oublier de faire une déclaration légale auprès de la mairie avant de commencer tels ou tels travaux pour ne pas enfreindre les termes des articles L.422-1 et R.422-2 du code de l’urbanisme.

 

Related posts

Comment devenir chauffeur de poids lourds ?

Tamby

Comment allier reconversion professionnelle et vie de famille ?

Tamby

Des formations spécialement dédiées aux pharmaciens pour mieux répondre aux attentes de la clientèle

Journal

Comment réussir une candidature pour un stage ?

Tamby

Finance Vs Marketing : lequel choisir pour son avenir ?

Tamby

Tout savoir sur le concours commun des IEP

Journal