Image default
Emploi et Enseignement

Comment devenir chauffeur de poids lourds ?

Sillonner les routes de France à bord d’un grand véhicule vous passionne ? Le métier de conducteur de poids lourd pourra vous convenir. Environ ¾ des marchandises sont actuellement acheminées par voies terrestres. Le transport routier constitue alors un secteur promettant. Des entreprises recherchent des conducteurs de poids lourds pour assurer la livraison des marchandises. Les professionnels seront aussi chargés de superviser les chargements et les déchargements. Ils entretiennent les véhicules mis à leur disposition. Pour devenir chauffeur poids lourd, quelques conditions sont à respecter. Outre la détention du permis de conduire convenable, il faut suivre des formations. Les détails !

Obtenir un diplôme reconnu par l’État

Le métier de conducteur de poids lourds est associé à une responsabilité de grande envergure. Vies humaines et marchandises de valeur sont mises en jeu. C’est la raison pour laquelle l’exercice de cette fonction se soumet à diverses conditions, comme une formation diplômante. Afin de devenir chauffeur de poids lourds, un CAP ou Certificat d’Aptitude Professionnelle Conducteur routier marchandises peut être nécessaire. Vous pouvez également utiliser votre Brevet d’études Professionnelles ou BEP Conduite et services dans le transport routier. La fonction est accessible avec un Bac Pro Conducteur transport routier marchandises. Certains chauffeurs intègrent le domaine avec un Titre Professionnel Conducteur du transport routier marchandises sur tous véhicules ou sur porteur. Sans ces diplômes, suivre la formation initiale FIMO permet de devenir conducteur de poids lourds.

La Formation Initiale Minimale Obligatoire (FIMO)

Si vous débutez dans le monde du transport avec des véhicules poids lourds sans détenir aucun diplôme qualifiant, la FIMO est incontournable. Ce programme étalé sur 4 semaines dure 140 h. Il commence par une formation théorique en salle touchant, entre autres, les connaissances du monde du transport et de logistique, la réglementation et la prévention des risques. L’écoconduite, un point important pour minimiser les coûts environnemental et financier, peut aussi figurer parmi les volets. Des séances de pratique sur terrain complètent la théorie. Après avoir réussi au test d’évaluation, le stagiaire reçoit l’attestation lui permettant de devenir conducteur de poids lourds. Pour les chauffeurs ayant déjà suivi la FIMO voyageur, une formation passerelle permet d’obtenir l’attestation FIMO marchandises.

Avoir un permis poids lourds à jour

Conduire un véhicule avec un poids total en charge de plus de 3,5 tonnes nécessite la détention du permis C. Pour accrocher cette catégorie de permis, il faut au préalable être titulaire de la catégorie B. Les permis C1, C1E, C et CE sont accessibles à partir de 18 ans pour ceux qui ont suivi des formations diplômantes. Ces dernières incluent le Bac Pro Conducteur transport routier de marchandises, le BEP et le CAP conduite et les services dans le transport routier. Les titres professionnels figurent également parmi les diplômes considérés. Sans ces grades, il faut attendre l’âge de 21 ans pour obtenir les permis catégories CE et C.

Les qualités nécessaires pour devenir conducteur de poids lourds

Une excellente capacité de concentration s’avère nécessaire pour tout chauffeur. Cela permet d’éviter les éventuels accidents. Pour devenir un bon conducteur, vous devez être assez réactif. L’acuité visuelle et la performance de l’audition sont très utiles pour conduire un camion. Être au volant pendant des heures fatigue le corps. Les conditions physiques importent beaucoup dans l’exercice de la conduite. Le contrôle médical fait même partie des procédures incontournables dans le domaine. Calme et courtoisie sont des qualités indispensables pour un conducteur afin de prévenir les incidents et les conflits sur la route.

La Formation Continue Obligatoire (FCO)

Afin de mettre à jour les connaissances et la pratique de conduite, les FCO de 35 h sont incontournables. Diplômés ou ayant accédé au métier par la FIMO, les conducteurs doivent suivre ce programme tous les 5 ans. Les chauffeurs passent 5 jours en centre de formation agréé pour perfectionner la conduite rationnelle, revoir les réglementations, les qualités de service… L’organisme formateur délivre une carte de qualification à l’issue de la FCO.

Related posts

Ce qu’il faut savoir sur le métier d’un menuisier aluminium

administrateur

Quels débouchés professionnels après un BTS comptabilité gestion ?

Claude

Comment faire pour gagner de l’argent en restant chez soi ?

Laurent

Tout savoir sur le concours commun des IEP

Journal

Se former au référencement SEO

sophie

Dans quels cas faut-il recruter un freelance informatique ?

Journal