Image default
Non classé

CBD et THC : ce qu’il faut savoir

Tout comme le tétrahydrocannabinol (THC), le cannabidiol (CBD) constitue les principaux cannabinoïdes du chanvre. Mais ces deux substances se diffèrent complètement même si elles interagissent avec les récepteurs cannabinoïdes présents dans le corps et le cerveau. Zoom sur ces 2 composants du cannabis.

Les différences entre le CBD et le THC

Au premier abord, il semble que rien ne différencie ces deux éléments du cannabis même au niveau des caractéristiques chimiques, car le CBD a effectivement la même formule que le THC sauf une légère divergence.

• Le cannabidiol (CBD)

À l’inverse du THC, le CBD ne représente aucun danger pour le corps. Il est non psychoactif et comporte même de nombreuses vertus pour la santé. En effet, Le CBD contribue à la lutte de certains troubles psychoactifs (dépression, anxiété, insomnie, etc.) en agissant au niveau d’un neurotransmetteur cannabinoïde endogène présent dans l’organisme que l’on appelle « anandamide ». D’ailleurs, la médecine traditionnelle avait déjà recours au cannabis pour calmer certains sujets souffrant de maladies ou de démence pour les aider à retrouver le sommeil. Des études ont également montré que cette plante était un bon anti inflammatoire naturel et que le CBD pouvait aider dans le traitement de certains maux comme les douleurs chroniques, l’inflammation, l’épilepsie, l’acné, la maladie de Parkinson, la maladie de la vache folle, les infections bactériennes, le diabète, la schizophrénie, le cancer, etc.

Par ailleurs, le cannabidiol est aujourd’hui autorisé en vente auprès de revendeurs agréés et en pharmacie. Il est proposé sous différents formats : graines, feuilles, huiles essentielles, e-liquide pour cigarette électronique, etc. Pour ce qui est de la consommation du CBD, il est possible de le fumer ou le vapoter.

• Le tétrahydrocannabinol (THC)

Il s’agit du principal composant psychoactif de la plante de cannabis. En d’autres termes, le THC est le principal agent responsable de la plupart des effets psychotropes et physiques ressentis par les consommateurs, ce qui la classe au rang des substances stupéfiantes. Il est considéré comme étant un danger pour la santé du fait qu’il imite en partie les effets de l’anandamide et du 2-AG mais dont les conséquences peuvent être dévastatrices : altération de la vue, de l’odorat et de l’ouïe, fatigue, faim, agressivité… La vente et la consommation de THC demeurent ainsi formellement interdites dans de nombres pays dont la France.

En outre, il est à noter que le cannabis doit présenter un taux de THC inférieur à 0,20 % pour qu’il soit autorisé dans le commerce.

Related posts

Siège enfant pour vélo, trouver le bon pour votre enfant

Irene

Réveil simulateur d’aube : L’idéal pour vos enfants

Irene

Quels sont les critères de choix d’une machine à café ?

Irene

Les conseils de Jean Francois Charpenet pour trouver la maison de vos rêves en France

Tamby

Tout savoir sur l’osmoseur

Irene

Investir dans une SCPIAllemagne, est-ce une bonne idée ?

Laurent