Sante et Beaute

L’hypnose conversationnelle

Pour soulager nos maux physiques et psychiques et nous aider à surmonter nos troubles, il existe différentes techniques d’hypnose auxquelles on peut avoir recours. Parmi ces techniques, l’hypnose conversationnelle, ou l’hypnose indirecte, qui se distingue par l’absence de transe hypnotique. Elle vise à mobiliser l’inconscient et à implanter le changement souhaité.

Hypnose conversationnelle : le principe

L’hypnose conversationnelle repose sur une écoute active, ainsi que sur une communication intuitive entre la personne et l’hypnothérapeute. Ce type d’hypnose consiste à éveiller subtilement le subconscient au moyen de suggestions indirectes afin de l’attirer vers le résultat recherché.

Popularisée en France par le Dr Jean Godin, l’hypnose conversationnelle est une forme de communication où l’individu est à la fois le sujet, et le propre acteur de sa thérapie. En outre, le choix des mots a une importance cruciale, et les séances doivent être pratiquées par un professionnel formé et expérimenté.

Avec ce type d’hypnose, il n’est pas question de transe hypnotique ou d’état second : la personne est bien éveillée et reste maître de tous ses sens. Toute la subtilité du processus tient en fait dans la façon de canaliser l’attention de l’individu, c’est-à-dire, les moyens utilisés pour susciter l’attention du sujet sur les propos de l’hypnothérapeute.

La confiance est aussi un élément essentiel de cette thérapie. Il est primordial que la personne se sente à l’aise avec son interlocuteur : si la communication ne passe pas, cela risque d’entrainer des résistances au niveau de l’inconscient, et de rendre ainsi la démarche inopérante.

Les applications de l’hypnose conversationnelle

L’hypnose conversationnelle vise à permettre au patient de surmonter différents troubles et problématiques l’arrêt du tabac Nantes, la gestion de l’anxiété et du stress la lutte contre les phobies, la perte de poids, ou la lutte contre l’anorexie.

Chaque séance débute par une phase d’écoute active, lors de laquelle l’hypnothérapeute va analyser le langage du sujet pour ensuite interpeller son inconscient à l’aide de mécanismes mentaux spécifiques : paroles, métaphores, suggestions simples, gestuelles. Il arrive que l’état inconscient du patient résiste à ces mécanismes.

Si tel est le cas, l’hypnothérapeute ou l’énergéticien doit le contourner, et guider la personne par un recadrage plus poussé. L’hypnose conversationnelle est un processus entièrement naturel qui peut être déclenché chez n’importe quel individu. Pas de préparation ni de critère particulier, ainsi la seule condition est que la personne soit ouverte au changement.

Cette forme d’hypnose montre des résultats encourageants pour les cas d’inhibition, de dépendance, de manque de confiance en soi, de phobies, de démotivation ou encore d’anxiété. En France, des séances d’hypnothérapie personnalisée sont proposées par divers professionnels. Néanmoins, il vous incombe de faire le bon choix de votre thérapeute.

Related posts

Typologie, provenance et origine de l’obsidienne

Irene

Comment bien entretenir les cheveux ?

Irene

Rechercher le bonheur à la japonaise avec l’Ikigai

Laurent

Les critères de choix d’un bon ostéopathe

Tamby

4 choses à savoir sur l’achat de médicaments en ligne

Tamby

Brosse nettoyante pour visage, quels sont les avantages ?

Irene