Image default
Gastronomie

L’inventeur de la tablette en chocolat

Si nous étions dans le roman « Charlie et la Chocolaterie » de Roald Dahl, nous penserions immédiatement à Willy Wonka comme maître incontesté du chocolat et des barres chocolatées ! Mais, en réalité, qui sont les inventeurs de la tablette en chocolat ? Comment se décline-t-elle actuellement ? Comment consommait-on le chocolat autrefois ? Dans cet article, découvrez tout le cheminement qui a permis de passer de la fève du cacaotier à la fameuse et incontournable tablette de chocolat.

 

Au départ, la boisson à base de cacao

 

Ce sont les Mayas et les Aztèques qui, les premiers, consommaient les fèves de cacao, sous la forme d’une boisson, agrémentée d’épices. Les fèves furent amenées par les conquistadors en Espagne au XVIème siècle. C’est à partir de cette époque que, progressivement, les Européens connurent et consommèrent le cacao, mais sous sa seule forme répandue d’alors : une boisson. Elle n’était pas forcément appréciée de tous au départ : son goût, son prix (forcément très élevé à l’époque), ne la rendait pas populaire aux yeux de tous (et encore moins accessible !). Certains mêmes décriaient cette boisson, la jugeant dangereuse si on la consommait avec excès… D’autres encore lui donnaient des vertus thérapeutiques, un peu comme un médicament à consommer pour différents maux… Bref, nous étions loin du chaleureux et rassurant chocolat chaud que nous connaissons actuellement !

 

La chimie et l’industrie, au cœur de la « révolution du chocolat »

 

C’est à partir du XIXème siècle qu’on a assisté à une véritable révolution dans le monde du chocolat, pour le rendre accessible au plus grand nombre !

D’abord, le hollandais Conrad Van Houten qui découvre comment obtenir de la poudre de cacao. Celle-ci se répand plus facilement en Europe grâce à l’essor de l’industrie ; on arrivait alors à produire en plus grande quantité et à moindre coût cette poudre.

Puis, quelques années plus tard, Joseph Fry, un anglais, trouve cette fois le moyen d’obtenir une pâte de chocolat, qui permet de fabriquer des boissons, des bonbons, des gâteaux…

D’autres industriels décident aussi peu à peu de se lancer dans la fabrication du chocolat : James Baker aux Etats-Unis, puis François-Louis Callier en Suisse, Philippe Suchard, Cadbury… Le chocolat revêt alors plusieurs formes (pâtes, bonbons, gâteaux…) et peut surtout être fabriqué en plus grande quantité grâce aux machines fabriquées à l’époque. Le chocolat se démocratise et devient accessible au plus grand nombre.

… et la barre de chocolat naquit !

 

Revenons à Joseph Fry, et à ses enfants, qui héritèrent de l’industrie de leur père après sa mort. Ils eurent l’idée de mélanger du chocolat en poudre, du sucre et du beurre de cacao, qu’ils versèrent dans des moules. C’est ainsi qu’ils créèrent ainsi la fameuse tablette de chocolat que nous connaissons !

Peu à peu, le procédé pour fabriquer des tablettes de chocolat a été repris et adopté par d’autres industriels, mais aussi par des maîtres chocolatiers artisanaux, et a été décliné sous plusieurs formes : les tablettes s’agrémentent aujourd’hui de diverses saveurs, de chocolat noir, au lait, praliné… On y ajoute des fruits, du caramel… De quoi satisfaire les goûts de chacun !

Related posts

Choisir sa cafetière pour préparer un bon café

Odile

Les caractéristiques techniques d’une machine à café

Laurent

Les produits bio se jettent dans vos assiettes grâce au web

Journal

Nos conseils et astuces pour organiser et préparer un buffet d’entreprise

Claude

Présentation des grands classiques de la pizza

administrateur

Pourquoi commander une pizza en ligne ?

Odile