Image default
Sante et Beaute

Maison de retraite : est-il possible d’être accueilli en couple ?

En général, une maison de retrait comprend en général une majorité de chambres individuelles et un nombre limité de chambres doubles pour pouvoir accueillir des couples. Mais la plupart des futurs pensionnaires ne sont pas très enthousiastes à l’idée de partager la sienne avec un inconnu. Cette préférence s’explique par plusieurs facteurs. D’abord, comme ailleurs, avoir sa propre chambre en maison de retraite représente une forme de contrôle sur sa vie, et est donc un signe d’indépendance.

Chambre double : oui ou non?

Les principaux problèmes que le pensionnaire risque de rencontrer en partageant sa chambre en maison de retraite sont le bruit (la télévision, les ronflements, les visites…), la température de la chambre car l’ouverture des fenêtres et la régulation de la climatisation peuvent être des sources de conflits, les troubles de la personne qui partage sa chambre ainsi que le respect de la vie privée, alors que les activités et les repas sont déjà partagés.

Au niveau de la santé, partager sa chambre en maison de retraite avec une autre personne peut aussi avoir des effets négatifs sur le résident. On peut citer la pneumonie qui est l’une des principales causes de morbidité par maladie dans un tel établissement. Il y également des risques d’attraper des infections nosocomiales en chambre seule sont plus faibles qu’en chambre double et des faire des insomnies, car on peut être réveillé par l’équipe médicale qui vient dispenser des soins à son compagnon de chambre.

Les avantages de la chambre double

Si la chambre individuelle semble être une option de choix, la chambre double peut aussi constituer un bon choix pour un nouveau pensionnaire. D’abord, le coût est moins élevé. Parfois, la différence peut atteindre une dizaine d’euros par jour ! Si les établissements moins chers n’ont pas de place libre, il est préférable de choisir une chambre double pour pouvoir entrer plus vite en maison de retraite, au lieu d’attendre qu’une place se libère.

Etre hébergé en chambre double permet aussi un contact humain plus rapproché. Cela convient particulièrement aux personnes qui n’ont jamais vécu seules. C’est également une bonne solution pour une personne peu mobile qui sort rarement de sa chambre, mais qui désire maintenir une vie sociale. La surveillance est plus accrue, car le compagnon de chambre peut alerte l’équipe soignante en cas de problème. Il est à noter que les lits peuvent être séparés par un rideau, ce qui augmente le niveau d’intimité des résidents.

Related posts

Comment bien choisir ses marques de cosmétique ?

Journal

Typologie, provenance et origine de l’obsidienne

Irene

Astuce beauté : comment prendre soin d’une peau grasse ?  

Tamby

Sanlys : un joaillier à Lyon spécialisé dans la création d’alliances de mariage

administrateur

Huiles essentielles bio, à la fois thérapeutiques et réconfortantes

Journal

Que faire pour souscrire à une mutuelle santé ?

administrateur