Image default
Emploi et Enseignement

Tout ce qu’il faut savoir sur le métier de couvreur

Après l’intervention du charpentier qui s’est occupé de la pose des supports de la toiture, c’est au couvreur de mettre en place la toiture. Mais cette fonction est étendue à toute activité relative à la toiture. Qu’il s’agisse de la réparation, de l’entretien par un nettoyage ou d’un démoussage de la toiture, le couvreur peut apporter ses compétences. Si ce métier vous intéresse nous vous proposons ici quelques informations nécessaires qui vous aideront à décider si vous voulez vous lancer dans cette profession.

Ce que fait un couvreur dans le cadre d’une pose de nouvelle toiture

Pour une pose de nouvelle toiture, le couvreur, à l’aide du plan, procède à la préparation la surface à couvrir. La fixation des bardeaux sur la charpente constitue la tâche essentielle dans la préparation. Une fois que ces derniers sont fixés, il peut entreprendre la pose des matériaux de la toiture. Pour mettre en place les éléments de la toiture, les positions sont calculées à un cm près. Les fixations de ces éléments avec des crampons, des crochets, ou des clous, en fonction du type de matériaux sont importantes et le couvreur s’y met en apportant tous les soins nécessaires. Certaines tâches requièrent le recours à des soudures, à l’utilisation de plâtres, ou de ciment. Le couvreur doit être capable de réaliser ces tâches pour assurer les raccords afin de garantir une étanchéité parfaite.

Les conditions de travail d’un couvreur

Un couvreur travaille toujours à l’extérieur. La plupart de tâches sont exécutées en hauteur. C’est un métier qui exige d’abord des bonnes conditions physiques.

Il doit être capable de prendre toutes les précautions nécessaires pour sécuriser son environnement de travail. Pour lui d’abord, et puis pour ses collègues de travail aussi, il doit mettre en place des conditions sécuritaires éprouvées.

En hauteur, il doit toujours être accroupis ou à genoux. Des bonnes conditions physiques sont exigées pour être couvreur. Pour des travaux d’urgence, il peut travailler durant les mauvais temps.

Les employeurs des couvreurs

Les grandes entreprises comme les entreprises artisanales ont besoin des couvreurs pour la réalisation des travaux relatifs à la toiture dans le cadre d’un chantier de construction. Un couvreur, avec ses expériences peut aussi s’installer à son compte pour créer sa propre entreprise.

Les études ou formations pour être couvreur

Pour devenir un professionnel en toiture comme ce couvreur dans le 63, des formations conduisant à des diplômes professionnels sont exigées.

Un couvreur doit avoir suivi des formations aboutissant à un CAP couvreur ou un CAP étancheur BTP, avec mention complémentaire en zinguerie.

Pour un diplôme de niveau BAC, le prétendant doit avoir un bac pro intervention sur le patrimoine bâti, ou un bac pro option couverture.

Des cursus amenant à un brevet professionnel existent aussi. Pour être couvreur, le prétendant doit avoir obtenu un BP, étanchéité du bâtiment et travaux publics, ou un BP couvreur ou métiers de la piscine. Des parcours de formation pouvant conduire au métier de couvreur existent aussi après l’obtention d’un BTS, enveloppe du Bâtiment en conception et réalisation, ou BTS Système constructif bois et habitat

Le revenu d’un couvreur et l’évolution de cette profession

Un salaire brut moyen de 1500 Euros est pratiqué en général pour un couvreur débutant. Pour un couvreur entrepreneur, le revenu varie en fonction des carnets de commandes. Dans ce cas, il peut gagner entre 3000 et 5000 euros par mois.

Un couvreur peut se spécialiser en devenant un couvreur ardoisier, couvreur spécialiste des monuments. Il peut, en fonction des expériences devenir un couvreur plombier, revêtisseur étanchéiste. Il lui est possible de devenir un chef de chantier en couverture zinguerie ou chef couvreur lorsqu’il a accumulé des expériences professionnelles.

Related posts

Des formations spécialement dédiées aux pharmaciens pour mieux répondre aux attentes de la clientèle

Journal

Les bonnes raisons de suivre une formation à distance pour obtenir le CAP AEPE

Odile

Quelles formations suivre pour devenir un manager ou un leader ?

Irene

Se former au référencement SEO

sophie

Travaillez en Start-up ce que ca change d’un grand groupe

administrateur

Accompagnement de l’enfant en difficulté scolaire par un psychologue Bry sur Marne

sophie