Image default
Sante et Beaute

Rechercher le bonheur à la japonaise avec l’Ikigai

Notez cet article

La vie ne rime à rien sans la joie de vivre. On a beau être riche, avoir un emploi stable, une maison, une famille, des enfants, une vie remplie de belles choses… mais sans la joie de vivre ou l’Ikigai, la vie ne veut rien dire. La joie de vivre définit en quelque sorte la raison d’être d’une personne lui aidant à surmonter les obstacles et les dures épreuves que la vie lui réserve. Focus sur l’Ikigai.

 

L’Ikigai, un art de vivre à la japonaise pour trouver sa joie de vivre

 

Métro-boulot-dodo… les tâches qui nous incombent au quotidien transforment notre vie de façon significative à tel point qu’on a tendance à être poussé vers l’automatisme et la simple réalisation de tâches répétés. À un certain moment, on se rend alors compte que la vie n’a plus de sens et l’on pourrait tomber vers un état de dépression. Il est alors temps de retrouver votre joie de vivre ou votre Ikigai pour renaître de nouveau. Mais qu’est-ce que c’est ?

L’Ikigai est un mot d’origine japonais qui se traduit en plusieurs sens comme le bien-être personnel, la priorité, la vie, et « les choses qui valent l’essentiel ». Dans un sens générique, il combine deux concepts principaux : la raison d’être & la joie de vivre. L’Ikagai est donc une méthode utilisée basée sur des concepts japonais pour inciter au développement personnel. Il présente des guides utiles pour que chacun puisse identifier ses talents, ses points forts et ses missions dans la vie. Il montre aussi une facette de la vie où l’on pourrait mieux se développer en trouvant notre source de motivation.

 

Trouver son Ikigai : comment faire ?

 

La recherche de l’Ikigai se base sur une réflexion basée sur soi. Cette réflexion peut prendre plusieurs heures, plusieurs semaines, voire plusieurs mois avant d’atteindre l’objectif principal du développement personnel. Pour ce faire, on n’aura besoin que d’un stylo et d’une feuille blanche.

L’Ikigai se dessine à l’image d’une rosace qui se compose de nombreux cercles entrelacés, plus particulièrement quatre cercles. Chacun de ces cercles doit répondre aux interrogations centrées sur :

  • Ce que vous aimez : En quoi vous êtes passionné ? Quelles sont les activités qui vous stimulent ? Qu’est-ce qui suscite vos envies au quotidien ?…
  • Ce pourquoi vous êtes doué : En quoi vous êtes talentueux ou compétent ? Dans quel domaine d’activité vous êtes le plus à l’aise ?…
  • Ce pourquoi vous êtes payé : pourquoi vouloir investir dans telle ou telle activité ? Quels peuvent être les raisons qui ont poussés votre patron à vous embaucher ?
  • Ce que vous pourriez apporter au monde et à votre entourage : Qu’est-ce que vous pourriez apporter aux autres pour contribuer à un monde meilleur ? Quelle est votre valeur ajoutée dans l’entreprise ou envers votre entourage ?

Aux différents croisements de ces quatre cercles, viennent se poser vos passions, vos missions, votre profession et vos vocations dans la vie. En plein cœur du cercle se trouve votre Ikigai.

 

L’Ikigai en pratique…

 

Outre ce schéma composé des quatre cercles entremêlés, l’Ikagai vous permet aussi d’explorer d’autres options du développement personnel comme le moteur actionnant votre vie et vos passions, le fait d’apprendre plus sur votre personnalité, l’identification de vos désirs et de vos peurs… Pour ce faire, il est possible de réaliser de simples exercices incitant à l’Ikigai en pratique.

 

Apprendre à explorer ses peurs

 

S’il y a bien un sujet dont tout le monde ne peut se passer et qui influence directement la confiance en soi est « la peur ». De ce fait, pour trouver l’Ikigai, il est donc primordial d’explorer ses peurs. L’exercice consiste alors à prendre un stylo de préférence (pour que vous soyez sûre de ce que vous écrivez sans vouloir mettre du blanco), et une feuille. Par la suite, listez les cinq choses ou situations qui vous terrifient le plus dans votre vie en prenant la peine de préciser sur les détails. Essayez de les classer par ordre du plus terrifiant au plus tolérant. Prenez du temps à analyser chaque peur et les causes à son origine pour pouvoir le convaincre petit à petit. Par exemple, si vous avez peur de parler en public, c’est peut-être parce que vous avez peur d’être jugé. Comme traitement, il vous est alors conseillé de commencer à parler en public composé d’abord d’une dizaine de personnes, plus d’une vingtaine, plus d’une cinquantaine jusqu’à ce que votre peur disparaisse complètement.

 

Apprendre à se connaître soi-même

 

L’objectif primordial de l’Ikagai est que vous trouviez ce pourquoi vous êtes fait, vos raisons de vivre et prendre goût à la vie. Pour apprendre à vous connaître, l’exercice vous oblige à contacter les 5 personnes qui sont les plus proches de vous. Demandez-leur vos plus grandes qualités de façon spontanée. Prenez la peine de lister les réponses sur un carnet ou une feuille tout en prenant soin de souligner les réponses similaires. Vous pourriez ensuite définir avec précision la façon dont les autres vous voient du bon côté.

 

Faire une analyse de ce qui nous rend jaloux

 

Savoir identifier ce qui vous jalouse dans la vie permet d’une certaine façon de mieux connaître vos vrais objectifs dans la vie. Pour cet exercice, vous aurez aussi besoin d’un stylo et d’une feuille. Essayez de dresser une liste de trois catégories de personnes dans votre entourage, peu importesi la personne vous connaît ou non là n’est pas la question. Ces trois catégories définissent les personnes que vous jalousez, que vous enviez et que vous admirez. Si vous enviez ou que vous admirez une personne, c’est sûrement pour une raison. De ce fait, notez près de chaque nom les qualités que vous admirez chez la personne et que vous souhaiteriez aussi avoir dans le futur. Par la suite, essayez de regrouper les qualités qui présentent le même sens, puis faites un bilan. Cet exercice vous permettra à définir vos réelles envies dans la vie.

 

Donner un vrai sens à la vie avec l’Ikigai

 

L’Ikigai est une méthode applicable dans tous les domaines de la vie. Qu’il s’agisse de votre vie personnelle ou professionnelle, vous pouvez toujours l’utiliser pour connaître les réelles raisons qui donnent du sens à votre vie. Une mère de famille qui ne trouve pas du plaisir à s’occuper de sa famille et de ses enfants a besoin de ce genre de développement personnel pour qu’elle puisse s’épanouir dans ses activités et ses tâches quotidiennes.

Related posts

Comment bien choisir ses marques de cosmétique ?

Journal

Astuce beauté : comment prendre soin d’une peau grasse ?  

Tamby

Focus sur la fameuse paille à eau

Laurent

Quatre méthodes de relaxation au travail agréables à pratiquer

Tamby

Découvrir la pratique du yoga à Yverdon

Richie

4 choses à savoir sur l’achat de médicaments en ligne

Tamby