Image default

Les aides à l’installation en Auvergne pour les professionnels de la santé ou libéraux

Des médecins, des sages-femmes, des masseurs-kinésithérapeutes, des étudiants en médecine et d’autres professionnels de la santé découvrent les aides à l’installation. Ces dernières visent à faciliter l’accessibilité aux soins pour tous, surtout dans les zones « fragiles ». Mais aussi, ils permettent de soutenir les professionnels de la santé. Elles sont également destinées à simplifier l’ouverture d’un cabinet en profession libérale pour ceux qui souhaitent exercer leur fonction à leur compte.

Aides financières à l’installation : un soutien complet sous toutes ses formes

Les aides financières sont un véritable soutien pour les médecins et autres qui veulent y exercer leur activité. Pour en bénéficier, vous pouvez voir les aides et consultez les conditions d’éligibilité requises. Les zones à faible densité médicale sont principalement concernées par ces aides. En effet, ces zones dites aussi « sous-dotées » n’ont pas un effectif de professionnels de la santé proportionnel au nombre d’habitants. Ces aides peuvent être perçues en tant que :

  • Prime d’une certaine somme versée ou en complément de revenu pour faciliter les transactions de rénovation, ou une aide pour une installation en Auvergne ;
  • Prise en charge matérielle qui varie en fonction de la nature et de la spécialité médicale du concerné ;
  • Exonération de charges…

Les points importants à prendre en compte pour l’éligibilité

Selon la convention médicale, certains points spécifiques permettent une meilleure éligibilité aux aides à l’installation. Parmi eux, il y a la zone démographique du professionnel. Si la zone est qualifiée de « rurale » ou « fragile », les professionnels de la santé qui souhaitent y exercer pourront en bénéficier.  La « santé solidarité territoriale » est un autre critère d’attribution de ces aides. Ce dispositif sollicite les médecins et autres professionnels voisins à secourir directement leurs confrères. Un complément de revenu sera ainsi versé pour ce soutien apporté. Enfin, l’on peut citer le PMTG ou contrat de Praticien Territorial en Médecine Générale. Celui-ci permettra au médecin de percevoir un complément de revenu et/ou des avantages sociaux.

Autres articles

Le comparateur d’assurances pour choisir sans tracas

Journal

Les banques en ligne, l’efficacité avérée

Irene

4 choses à savoir sur le robot de trading XBOT17

Irene

Le bouquet de fleurs idéal pour souhaiter un joyeux anniversaire

Richie

La barrière levante pour renforcer la sécurité extérieure

Claude

Comment choisir un tablier de cuisine en 3 points ?

Anthony