Image default
Commerce et Economie

Les aides à l’installation en Auvergne pour les professionnels de la santé ou libéraux

Des médecins, des sages-femmes, des masseurs-kinésithérapeutes, des étudiants en médecine et d’autres professionnels de la santé découvrent les aides à l’installation. Ces dernières visent à faciliter l’accessibilité aux soins pour tous, surtout dans les zones « fragiles ». Mais aussi, ils permettent de soutenir les professionnels de la santé. Elles sont également destinées à simplifier l’ouverture d’un cabinet en profession libérale pour ceux qui souhaitent exercer leur fonction à leur compte.

Aides financières à l’installation : un soutien complet sous toutes ses formes

Les aides financières sont un véritable soutien pour les médecins et autres qui veulent y exercer leur activité. Pour en bénéficier, vous pouvez voir les aides et consultez les conditions d’éligibilité requises. Les zones à faible densité médicale sont principalement concernées par ces aides. En effet, ces zones dites aussi « sous-dotées » n’ont pas un effectif de professionnels de la santé proportionnel au nombre d’habitants. Ces aides peuvent être perçues en tant que :

  • Prime d’une certaine somme versée ou en complément de revenu pour faciliter les transactions de rénovation, ou une aide pour une installation en Auvergne ;
  • Prise en charge matérielle qui varie en fonction de la nature et de la spécialité médicale du concerné ;
  • Exonération de charges…

Les points importants à prendre en compte pour l’éligibilité

Selon la convention médicale, certains points spécifiques permettent une meilleure éligibilité aux aides à l’installation. Parmi eux, il y a la zone démographique du professionnel. Si la zone est qualifiée de « rurale » ou « fragile », les professionnels de la santé qui souhaitent y exercer pourront en bénéficier.  La « santé solidarité territoriale » est un autre critère d’attribution de ces aides. Ce dispositif sollicite les médecins et autres professionnels voisins à secourir directement leurs confrères. Un complément de revenu sera ainsi versé pour ce soutien apporté. Enfin, l’on peut citer le PMTG ou contrat de Praticien Territorial en Médecine Générale. Celui-ci permettra au médecin de percevoir un complément de revenu et/ou des avantages sociaux.

Related posts

Le comparateur d’assurances pour choisir sans tracas

Journal

La barrière levante pour renforcer la sécurité extérieure

Claude

La traduction de sites web : comment procéder ?

administrateur

Ce qu’il faut savoir sur les accessoires pour hommes

administrateur

Le t-shirt personnalisé, une manière de revendiquer son style

Journal

Comment fidéliser les clients ?

Tamby