Image default
Sante et Beaute

Grossesse : vaincre l’insomnie à l’aide d’un attrape-rêve

Au cours de sa grossesse, le sommeil de la future maman est souvent perturbé. Heureusement, il existe des solutions simples à mettre en œuvre pour bien se reposer.

Les causes de l’insomnie durant la grossesse

Tout d’abord il faut comprendre que le sommeil d’une femme enceinte est différent selon les mois de grossesse. Les deux périodes où le sommeil est le plus perturbé sont le premier et le troisième trimestre de grossesse.

Le premier trimestre

En règle générale, une femme enceinte a plus besoin de repos lors du premier trimestre. La progestérone, hormone sécrétée pendant la grossesse, a un pouvoir sédatif. Agissant comme un somnifère naturel, la future maman est plus fatiguée et a donc plus besoin de dormir.

Pourtant, à l’inverse, certaines femmes ont tendance à souffrir d’insomnies. Elles sont souvent liées à l’angoisse et l’anxiété qui accompagnent les premiers mois de grossesse (peur de fausse-couche, appréhension dû aux changements importants au niveau sociétal, questionnements de tout ordre…).

Le troisième trimestre

Selon une étude1, 59% des femmes déclarent dormir moins de 8 heures au cours du troisième trimestre. C’est durant cette période que le sommeil est le plus chaotique. Les causes possibles suivantes peuvent varier selon les femmes et leur contexte physique et psychique (âge, vécu personnel, déroulement médical de la grossesse)

  • Insomnies
  • Crampes, douleurs lombaires, sensations d’inconforts
  • Manque d’activité physique
  • Perception des mouvements du bébé
  • Envie fréquente de faire pipi…

Les conséquences du manque de sommeil durant la grossesse

Les troubles du sommeil peuvent avoir des conséquences physiques (fatigue importante, baisse de l’attention, altération de la vigilance…) mais aussi sur l’état émotif de la future maman (anxiété, stress, irritabilité…).

Toute femme enceinte souffrant d’un déficit de sommeil peut ressentir une fatigue musculaire intense, pouvant entraîner des complications lors de l’accouchement.

Vaincre l’insomnie à l’aide d’un attrape rêve

Afin de pallier à l’insomnie, les femmes enceintes ne peuvent pas faire usage de médicaments. Il faut donc qu’elles utilisent des solutions plus douces et naturelles. Pourquoi ne pas alors se tourner vers les Attrapes-rêves ?

Afin de créer un environnement calme et serein chez soi et donc améliorer sa qualité de vie, suspendre un capteur de rêve dans sa chambre peut être le moyen de retrouver une paix intérieure.

Cet objet mystique d’origine amérindienne était vénéré par les futures mamans autochtones pour ses propriétés protectrices. L’attrape-rêve (dreamcatcher en anglais) a un effet protecteur contre les terreurs nocturnes et les énergies négatives. Grâce à son filet tissé comme une toile d’araignée à l’intérieur d’un cerceau (appelé aussi cercle de vie), les cauchemars, les mauvais esprits et les pensées autodestructrices sont bloqués durant la nuit et détruits au petit matin dès les premiers rayons de soleil.

Enjolivé également de perles et de plumes pendantes, l’attrape-rêves constitue aussi un élément décoratif de premier choix évoquant un style bohème dans une chambre.

En intégrant ce piège à soucis dans votre chambre à coucher, vous mettez une corde supplémentaire à votre arc pour vivre une grossesse épanouie en diminuant les troubles du sommeil. Agissant comme un véritable ange gardien durant vos nuits, vous serez plus sereine et ferez le plein d’énergie positive !

Une majorité de femmes enceintes interprètent leurs cauchemars comme de véritables prémonitions. Elles rêvent souvent que leur bébé est en danger. Elles se réveillent alors en panique et ont du mal à se rendormir. Afin de se prémunir de ces pensées négatives, les futures mamans peuvent utiliser à peu de frais un capteur de rêves disponible sur www.passion-attrape-reve.com.

Conseils pour mieux dormir tout en étant enceinte

Pour appuyer l’action bienfaisante du capteur de rêve, voici quelques conseils supplémentaires pour réduire les troubles du sommeil :

Faîtes le plein d’oreillers. Caler des coussins entre vos jambes ou sous votre ventre vous aidera à trouver une position permettant de mieux dormir.

La pratique du yoga ou de la sophrologie peut vous aider à être plus à l’écoute de votre corps et à vous détendre, ce qui aura pour effet d’avoir un meilleur sommeil.

Essayez de dormir au moins 8 heures par nuit même si vous devez pour cela vous couchez plus tôt qu’à votre habitude.

La somnolence diurne n’est pas à proscrire. Préférez toutefois les petites siestes d’une vingtaine de minutes en journée à celles pouvant durer plusieurs heures.

Pour éviter d’uriner fréquemment la nuit, limitez la consommation de boissons à partir de 16h.

Sources :

(1) Dubosc M., Guyard-Boileau B., Emmery B., Le sommeil dans le dernier trimestre de la grossesse. La Revue Sage-Femme, Juin 2007.

Related posts

Assurance-vie pour les nuls : comprendre le fonctionnement

Laurent

Le peigne à barbe en corne et le peigne à barbe en métal

Irene

Découvrir la pratique du yoga à Yverdon

Richie

Comment définir ses boucles pour des cheveux soyeux en 2 minutes seulement ?

Irene

Sanlys : un joaillier à Lyon spécialisé dans la création d’alliances de mariage

administrateur

5 étapes essentielles pour l’entretien des cheveux frisés

Tamby