Image default
Immobilier

Investissement en SCPI : ce qu’il faut savoir

Notez cet article

La Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) est différente de la Société Civile Immobilière (SCI). Les deux formes d’organisation ont au moins une chose en commun : l’absence de but commercial. La différence entre les deux tient à leur but : la SCI s’occupe de location et de gestion immobilière. Quant à la SCPI, elle permet de payer moins d’impôts grâce à des investissements dans l’immobilier.

Créer une SCPI : quelles économies ?

Parmi les conditions requises : un capital social d’au moins 760 000€ ; un agrément de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) ; avoir une garantie bancaire approuvée par l’AMF ; enfin il faut aussi que la SCPI soit administrée par une société de gestion.

Bien qu’il soit possible d’avoir un immeuble sans utiliser une SCPI, il vaut mieux en créer une notamment pour se protéger contre d’éventuelles saisies de votre résidence principale si la société a des dettes. Créer une SCPI permet aussi d’éviter de payer 30% de la valeur de l’immeuble si vous êtes soumis à l’Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI). 

Quelques avantages de la SCPI 

Pour votre investissement immobilier en SCPI un des avantages à noter c’est que le portefeuille d’immeubles pouvant être administré par votre SCPI peut être relativement important. 

Votre SCPI pourra être administrée par professionnel des finances et de l’immobilier. Si vous avez plusieurs autres associés, vous n’aurez pas besoin de les connaître, ni de participer de façon active aux réunions de la SCPI. Une fois cette structure montée, vous aurez juste à encaisser les loyers. Le rendement SCPI est le plus souvent beaucoup plus élevé. 

Quelles formalités pour une SCPI ?

Sur internet vous pouvez trouver quels documents réunir pour constituer votre SCPI. Trois étapes sont obligatoires: d’abord, avoir tous les documents permettant de créer votre Société Civile de Placement Immobilier ; Ensuite, rédiger une annonce légale de création ; Enfin déposer l’intégralité de votre dossier au greffe.

Pour rédiger une annonce légale, vous devrez inclure : la date de signature des statuts,

la forme sociale, le montant du capital, la dénomination sociale, l’adresse du siège social, le prénom et le nom du gérant, la durée de la société. Après avoir payé une centaine d’euros, l’attestation d’annonce légale qui vous sera délivrée devra être déposée au greffe. Il faudra aussi payer environ 70 euros.

Related posts

Quelques idées sur les meilleurs placements immobiliers

Laurent

Est-ce intéressant d’investir dans un EHPAD de nos jours ?

Laurent

Immobilier : zoom sur les 3 bonnes raisons d’investir dans le neuf

Journal

Comment vendre rapidement son bien ?

Journal

Faire louer sa maison ou appartement avec sûreté

Laurent

Ce que représente l’immobilier dans un investissement

Laurent